• Xavier A

Le Shadow Work ou travail de l'ombre

L'illumination ne consiste pas à percevoir des formes ou des visions lumineuses, mais à rendre l'obscurité visible. Cette dernière opération est cependant plus difficile et, partant, moins populaire.

- Carl Gustav Jung




Derrière ce nom qui peut faire peur se cache en réalité un outil profond et enrichissant.


Le but du Shadow Work est de travailler sur notre part d'ombre, d'identifier une blessure passée ou une croyance qui continue à nous influencer aujourd'hui alors que c'est inutile voire handicapant pour notre développement.

Nous allons au plus profond de nous-même, pour faire face à ce que nous cachons consciemment ou non, afin d'en tirer une leçon bénéfique pour notre cheminement.

Prendre conscience de l'origine de ce poids - de cette blessure - de cette croyance ou schéma de pensée est une démarche personnelle qui nous mets face à nous-même et nous permet de ressortir grandi et plus authentique.



Le 6 de Coupes est une carte lumineuse.

Deux enfants, un cadeau, des fleurs, l'innocence de l'enfance et la douceur de la nostalgie.


Dans le cadre d'un travail de l'ombre, cette carte va nous interroger sur les choses du passé dont on garde un souvenir déformé ou que l'on cadenasse, comme ce garde armé au loin près de la maison.



Une étape de notre passé n'est peut-être pas aussi lumineuse que le souvenir que nous en gardons, il devient alors instructif de comprendre pourquoi nous avons cette vision altérée et sommes possiblement dans une forme de déni :

Difficulté à vivre dans le présent ?

Problème non résolu dans le passé ?


Nous avons bien souvent la réponse en nous, et refusons d'y faire face, pour des raisons parfaitement recevable, mais qui ne nous permettent pas de nous développer personnellement ou spirituellement.




20 vues0 commentaire